Skip to main content

Dans le monde génial du surf, il existe différents types de planche. Certaines sont maniables et rapides, d’autres sont plus longues et stables, et il y a même des planches en mousse, en résine bref pour tous les goûts.

👉 Il faut savoir que la planche « parfaite » n’existe pas. Chaque planche est une histoire de compromis. L’une prendra de la vitesse et sera stable, mais peu maniable. Une autre sera maniable, mais peu stable. Il faut choisir une planche qui correspond à vos objectifs, et donc se poser les questions :

  • Quelles sont les vagues que je veux surfer le plus ? (Grosses vagues puissantes, petites vagues…)
  • Quel est mon niveau ?
  • Quel est mon objectif en surf ?

🔥 Ce qui est intéressant, c’est que des planches il y en a pour tous les niveaux, et que si vous débutez, il ne faut pas choisir la mauvaise planche. Sinon le début sera très difficile, vous allez perdre du temps en essayant de surfer une planche trop avancée, et surtout vous risquez de vous démotiver et ça, c’est pas cool. Dans cet article, on va voir les 5 types de planche de surf les plus communes, et quel type de planche choisir pour débuter en surf.

Les différents types de planche de surf

À noter qu’il en existe encore d’autre, comme le fish ou les asymétriques, mais la on va parler des plus communes.

La longboard

Comme son nom l’indique, une longboard est une planche longue. Elle mesure environ 9 pieds (soit 2,75mètres), et est destinée à des sessions moins rapides et nerveuses, pour des sensations de glisse intense. Il est possible de faire quelques figures, comme le nose (Se positionner sur le nez de sa planche).

Niveau : De débutant à avancé

Points positifs

La rame avec une longue board est très facile, et rapide. C’est une planche qui vous procurera des sensations de glisse douce, et stable même quand les conditions sont mauvaises. Elle est idéale pour apprendre les techniques de surf basiques, mais elle peut aussi devenir très technique quand vous voulez faire certaines figures avec.

Points négatifs

La force de la longboard qui est aussi sa faiblesse, c’est sa taille et sa flottaison. Puisqu’elle est grande et volumineuse, vous aurez beaucoup de mal à passer le break (l’endroit ou les vagues se cassent), car il n’est pas possible de faire des duck dive avec. Aussi, elle est par définition moins maniable qu’une planche plus petite et légère.

La shortboard

C’est le type de planche le plus répandu quand on arrive à un certain niveau, et dans le monde des pros. Elle est comme son nom l’indique courte, peu de flottabilité, et très maniable. Avec une shortboard on peu faire tout un tas de tricks, mais ce n’est certainement pas une planche adaptée pour un débutant.

Niveau : Intermédiaire à avancé

Points positifs

Ce qui fait la force d’une shortboard c’est sa maniabilité. Petite et légère, une shortboard vous permet de tourner rapidement, et de réaliser des manoeuvres avancées comme les « air » etc… Leur rocker (inclinaison en banane de la planche) vous permet d’épouser la forme d’une vague puissante sur le point de se briser, et donc d’avoir une grande liberté sur la vague.

Points négatifs

Si le rocker est trop fort, vous aurez du mal à ramer avec car le nez de la planche poussera l’eau devant vous. Ce n’est pas la planche la plus agréable à la rame, et ce n’est pas la plus stable. Puisqu’elle est petite et peu volumineuse, il vous faut être très réactif, et avoir beaucoup de pratique pour manier correctement une shortboard. Aussi, ce type de planche nécessite de bonnes conditions assez puissantes.

L’évolutive (ou hybride)

Personnellement j’aime beaucoup les planches évolutives. Ce sont des planches de taille moyenne ayant pour but de s’adapter aux maximum de conditions. C’est totalement le type de planche adaptée à un niveau intermédiaire, pour pouvoir progresser et perfectionner ses techniques.

Niveau : Débutant vers intermédiaire

Points positifs

Super planche pour une surfeur intermédiaire, souhaitant avoir une certaine maniabilité, avec un peu de stabilité en même temps.

Points négatifs

Il existe énormément de planches hybrides, certaines sont plus proche des longboards, certains sont proche des shortboard. Donc en réalité, c’est une planche faite de compromis.

La mini-malibu

Le type de planche mini-malibu ou funboard, c’est le parfait compromis en la maniabilité, et la flottabilité. Elles sont généralement assez grandes sans pour autant avoir la taille d’une longboard, et possèdent une bonne flottabilité. C’est le type de planche recommandée pour débuter en surf, apprendre à se lever sur sa planche et rider ses premières vagues.

Niveau : Débutant à avancé

Points positifs

Planche longue, et volumineuse. Parfaite pour débuter. Elles offrent plus de maniabilité qu’une longboard, tout en gardant une grande stabilité et un confort de rame..

Points négatifs

Tout comme pour une longboard, il vous sera difficile de passer le break. Et elle n’est bien évidemment pas aussi maniable qu’une shortboard.

Le gun

Clairement, la planche type Gun c’est un niveau plutôt très élevé. Elle a un design assez atypique, tout en long, pointue, et est destinée aux chasseurs de grosses vagues. Ce ne sont pas du tout des planches destinées aux débutants, mais qui sait, peut être qu’un jour vous serez totalement mordus de surf et de sensations.

Niveau : Pro

Points positifs

Le gun offre une stabilité hors norme notamment due à son tail (arrière de la planche) en pointe. Le tail va venir se planter dans l’eau et fixer la planche sur sa trajectoire, idéale pour les surfeurs de grosse vague qui prennent énormément de vitesse.

Points négatifs

Très peu maniable, car faite pour surfer des monstres d’eau. Ce n’est absolument pas une planche faite pour les débutants.

Les différentes matières de planche de surf

Les planches de surf peuvent être composées de différentes matières, et cela a des effets divers et variés.

Les planches en epoxy

C’est le plus répandu, elles sont légères, la résine epoxy est plus rigide ce qui donne une planche plus nerveuse et moins de déformation en mouvement. En revanche, réparer une planche en epoxy est plus technique.

Les planches en polyester

Les planches en polyester sont généralement moins chères, et la réparation plus facile. Mais plus lourdes, et plus denses. Avec le temps elles peuvent parfois se déformer.

Les planches en mousse

Ce sont les planches passe partout, peu chères, qui flottent très bien, et sont plutôt solides. C’est le type de planche à privilégier pour débuter en surf (Moi même ma première planche est une planche en mousse).

Comment choisir sa planche de surf ? (Les critères de sélection)

C’est super important de choisir une planche adaptée. Par exemple, débuter en surf avec une shortboard (petite planche, peu stable et qui ne flotte pas beaucoup) c’est une très mauvaise idée. Vous développerez des mauvais réflexes et vous serez démotivé rapidement à force de tomber à répétition.

👉 Voici donc les choses à prendre en compte pour faire un bon choix.

Le volume de la planche

En tant que débutant, vous avez besoin d’une planche stable, qui flotte bien. Pour ça, il vous fait choisir une planche qui a un gros volume. Le volume d’une planche se mesure en litre, par exemple ma planche de surf évolutive est en mousse et son volume est de 44 litres. Une shortboard pour un surfeur expérimenté pourrait avoir un volume de 28 Litres par exemple, ce qui est un faible volume.

Mais ce n’est pas pour un débutant. Pour votre première planche, je ne vous conseille pas de prendre un volume inférieur à 45 Litres. Et pour vous aider, voici un petit tableau qui vous donne le volume conseillé en fonction de votre poids.

La taille

Tout comme le volume, choisir une planche de toute petite taille pour débuter est assez risqué. J’ai appris a surfer sur des vrais paquebots, des planches de 9 pieds (2,75mètres de long), peu maniables mais qui flottent très bien. Et c’était parfait pour réaliser mes premiers take off (se mettre debout sur la planche).

👉 Je ne vous conseille pas de prendre une planche inférieure à 7,5 pieds en tant que débutant. Après ça dépendra aussi de votre taille, par exemple si vous mesurez 1m70 pour 65kg, une planche de 7,5 pieds avec un volume de 45 litres sera parfaitement suffisant.

La matière

Ahhh la matière ! C’est une question des plus importantes. « De quelle matière doit être faite ma première planche de surf ? » Pour ça, je vais vous le dire directement : Prenez une planche en mousse. Oui c’est moins esthétique que les « vrai » planches type shortboard pour les expérimentés, oui c’est un peu plus encombrant, mais au moins : Vous allez surfer

🏄🏻‍♂️ Ma première planche de surf, c’est une planche en mousse de la marque softech qui fait 6,6 pieds pour 45 Litres. L’avantage c’est que les planches en mousse coutent peu cher, mais surtout elles flottent très bien ! Et ne craignent pas vraiment les chocs comparés à des fines planches en epoxy.

L’erreur à ne surtout pas faire

😤 Le surf, c’est parfois une question d’ego. Vous avez tous l’image du surfeur australien, blond aux yeux bleus, cheveux long avec une petite planche blanche sous le bras. Et bien oui, c’est classe. Mais lui il surf surement depuis des années alors que vous êtes encore débutant (Ce qui est normal, on débute tous quelque part).

Beaucoup de gens vont acheter ce type de planche pour avoir l’air stylé, et ils vont avoir l’air stylé sur la plage quand ils tiendront la planche ! Mais je peux vous dire qu’une fois dans l’eau ça sera moins classe… Alors que si vous prenez une bonne planche en mousse, adaptée à votre poids et votre niveau, vous allez progresser bien plus rapidement que cette personne qui aura préféré le style aux performances. Et d’ailleurs, presque tous les surfeurs ont une petite planche en mousse dans le garage, pour les petites sessions sympathiques, sans craindre de casser leur planche en résine qui coute 700€.

Le mot de la fin

Et voilà, normalement vous en savez assez pour pouvoir choisir votre première board. J’espère que cet article vous aura aidé, et bon ride !